Comment fonctionne un épilateur à lumière pulsée ?

Comment fonctionne un épilateur à lumière pulsée ?

Date : Tags : By Lisa

Si vous êtes à la recherche d’une méthode d’épilation efficace et sans douleur, l’épilation à lumière pulsée est la meilleure option. Quelques séances suffisent pour vous aider à venir à bout de votre pilosité. Pour nombre d’entre vous, connaître le fonctionnement de cet équipement est une nécessité. Et c’est tout le sens de cet article dédié à une innovation technologique qui, depuis son lancement, fait de nombreux adeptes.

Mode de fonctionnement de l’appareil

À l’exemple du laser, l’IPL utilise les flashes lumineux pour détruire les poils. La fonction de détection des pigments permet à l’appareil de différencier la peau des poils. Après avoir localisé le poil, la transformation du flash lumineux en source de chaleur est immédiate. C’est cette chaleur qui brûle le poil, du bulbe à la racine.

Pour être efficace à 100 %, le contraste entre la couleur de la peau et celle du poil doit être perceptible par l’appareil. C’est pourquoi les personnes (hommes ou femmes) à la peau claire et ayant des poils foncés sont celles qui obtiennent les meilleurs résultats. La raison ? Le risque de confusion demeure très élevé entre les pigments des poils et ceux de la peau.
Après les quatre ou cinq premières utilisations, l’on observe généralement une diminution progressive de la pilosité. En plus de leur rareté, la repousse des poils est discrète. Un bon réglage de l’intensité de la lumière est une précaution à prendre. Tenez compte de votre phénotype pour ce faire. Cela vous évitera des risques de brûlure en tout genre.

Avantages et inconvénients de l’IPL

La douleur et la lourdeur caractérisent les méthodes d’épilation classiques. Bien qu’elles aient démontré une grande efficacité, ce n’est pas de gaieté de cœur que l’on y recourt. Désormais, avec l’IPL, finis les appréhensions. Cette méthode vous aide à vous débarrasser des poils sans aucune crainte.

L’efficacité est l’autre point positif qui fait le charme de cette technique. Avant son invention, aucun autre appareil de ce type n’avait atteint une telle précision. Grâce à cette méthode qui permet d’agir sur la racine du poil, l’épilateur à lumière pulsée promet une épilation « semi-permanente ». En outre, cette technique d’épilation empêche la prolifération des poils sous la peau.

Malgré ses multiples avantages, l’IPL n’est pas sans inconvénient. L’accessibilité est une de ses principales limites. Il faut en effet compter entre 100 et 500 euros pour l’achat d’un épilateur à lumière pulsée. À ce jour, Luméa, un modèle produit par Philips reste le plus onéreux parmi ceux disponibles sur le commerce.

La durée des séances est un autre inconvénient de cette technique. À titre d’illustration, la durée moyenne d’une séance d’épilation des demi-jambes est de 20 min. Le début du traitement durant les premiers mois impose une séance après 2 ou 3 semaines. Quoi qu’il en soit, pour une épilation à lumière pulsée réussie, le mieux est de faire appel à un institut de beauté au savoir-faire reconnu, tel que By Lisa.

Recommandations pour une bonne utilisation de l’épilateur à lumière pulsée

La première chose à faire, c’est de vous assurer que la couleur de votre peau est plus claire que celle de vos poils. Les personnes à la peau noire ne peuvent pas recourir à cette technique d’épilation. Si votre peau est mate, n’hésitez pas à modifier le réglage de l’appareil. Opter pour une faible intensité vous évitera des brûlures. Chaque traitement doit être précédé d’un rasage de la zone d’intervention. Cela facilite l’identification du bulbe pileux.

Il est formellement interdit d’utiliser un épilateur à lumière pulsée pour procéder à l’épilation des duvets. Une telle opération comporte des risques. Elle pourrait par exemple contribuer à donner une couleur plus foncée aux poils ou augmenter leur nombre. C’est ce qu’on appelle « la repousse paradoxale ».

Certaines catégories de personnes ne sont pas autorisées à utiliser l’épilation à lumière pulsée. Les adolescents, les jeunes âgés de moins de 20 ans, les personnes possédant des tatouages sur le corps, les piercings ou les grains de beauté doivent tous s’abstenir d’y recourir. Il en est de même des femmes enceintes ou allaitantes, des personnes sous traitement chimio-thérapeutique ou celles ayant des maladies de la peau ou des lésions cutanées. Elles doivent elles aussi y renoncer.

Grâce à l’IPL, vous débarrasser des poils encombrants est désormais un jeu d’enfants. Cependant, certaines précautions doivent être prises pour un résultat correspondant aux attentes de l’utilisateur. Douceur du traitement et efficacité longue durée sont les principaux avantages de cette méthode d’épilation.

Vous souhaitez publier un article ?


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable