À quoi devez-vous prêtez attention durant la période d’essai d’un hébergement

Date :

Créer et lancer un site web sur Internet est devenu, avec le temps, une opération vraiment anodine. Entre les templates qui sont, pour une bonne partie, gratuits, les noms de domaines à 1 € et les hébergements pas chers, c’est vraiment un jeu d’enfant de créer et de lancer un site web de nos jours.

La difficulté dans un tel projet réside principalement dans le fait de trouver une idée ou un thème qui sera traité par le site. De plus en plus de personnes trouvent qu’il est très facile de gagner un peu d’argent sur Internet, et je dois dire que c’est vrai. Freelancing, e-commerce, dropshipping, marketing d’affiliation, etc., toutes ces niches ont le vent en poupe, et certaines plus que d’autres.

Comme vous devez certainement vous en douter, lancer un site web est certes une opération assez facile, mais nécessite le recours à plusieurs services, notamment les hébergements web. La plupart d’entre eux sont payants, et c’est normal étant donné que rien n’est gratuit en cas bas monde. Mais certains hébergeurs peuvent proposer des périodes d’essai qui pourraient vous sembler très intéressantes. Dans ce qui suit, nous allons voir les éléments que vous devez garder à l’œil lorsque vous prenez une période d’essai chez un hébergeur web.

 

Qu’est-ce qu'un hébergement web ?

Un hébergement web est un service proposé par un prestataire en ligne qui offre la location d’une infrastructure à la fois logicielle et matérielle, permettant d’y héberger des sites et/ou des applications web. Grâce à cette infrastructure, vous serez en mesure de rendre public votre site web, facilitant son accès par le monde entier et tous les internautes munis d’un ordinateur et/ou d’un navigateur web.

Les hébergeurs web sont ces prestataires qui offrent des services d’hébergement, et on en trouve des pelles sur Internet. Pour la plupart, ils sont payants, proposant de nombreuses offres susceptibles de plaire à pratiquement tout le monde, en fonction de leur site web bien sûr.

Typiquement, on retrouve les offres suivantes chez les hébergeurs :

·       Mutualisée pour les sites web les plus simples, comme le site vitrine d’un artisan spécialisé dans un domaine ou d’un petit commerçant. Ces offres sont les moins chères, mais vous n’aurez pas grand monde niveau performance et stabilité.

·       Dédiée pour les sites spécialisés nécessitant beaucoup de ressources, comme c’est le cas d’une boutique en ligne qui marche bien. Vous aurez un contrôle quasi-total sur votre offre et votre site web, car concrètement, vous louez une machine (serveur) rien que pour vous.

·       VPS qui est offre à mi-chemin entre la mutualisée et la dédiée : vous avez un puissant serveur découpé en plusieurs machines virtuelles, dont les configurations peuvent variées selon vos besoins.

·       Cloud pour les sites dont les besoins en ressources ne peuvent pas, dans la plupart des cas, être déterminés et où les ressources sont allouées de manière dynamique. Cette solution est typiquement parfaite pour les sites web et les plateformes des grosses entreprises, et les mensualités sont calculées selon la « consommation ».

 

Les points essentiels à surveiller durant une période d’essai

·       Les informations de paiement. Il est clair que l’élément le plus important à considérer durant une période d’essai offerte par un hébergeur web est le fait que ce dernier exige ou non vos informations de paiement (carte bleue, PayPal, etc.). Si l’hébergeur propose une période d’essai sans que vous ayez à entrer le numéro de votre carte bleue, c’est déjà un bon début, car ce dernier vous laisse utiliser soit entièrement son infrastructure, soit en partie, sans un engagement clair de votre part envers ses offres d’hébergement web.

·       La durée de la période d’essai. Typiquement, vous aurez des périodes d’essai qui vont de 30 à 60 jours, avec quelques-unes à 45. Là, tout dépendra de vos besoins pour le site web. Si vous souhaitez seulement une démonstration pour voir comment le site fonctionne et se comporte avec les internautes du monde entier, ou du moins son public cible, vous pouvez opter pour un essai de 30 jours. Si vous avez besoin de plus de temps, les hébergeurs proposant 60 jours seront plus pertinents pour votre projet.

·       Les fonctionnalités proposées durant l’essai. Alors, sur ce point, la plupart des hébergeurs vous limiteront les fonctionnalités qu’ils proposent si vous optez pour période d’essai sans engagement. Cela veut dire que pour une partie des prestataires, vous ne pourrez envoyer sur l’espace d’hébergement que des pages statiques (HTML), sans prise en charge des pages dynamiques (PHP, ASPX, etc.). Du coup, vous ne pourrez héberger qu’un site vitrine avec une offre d’essai sans engagement, ce qui peut ne pas convenir à tout le monde je dois avouer. Cela vaut aussi pour les hébergeurs qui offrent des créateurs de site web en drag-and-drop, et ceux-ci peuvent ne pas être accessibles durant un essai sans engagement.

·       Les essais avec engagement. Là, dans cette situation, l’hébergeur vous offre une période d’essai avec toutes les fonctionnalités qui sont disponibles aux clients, sans que vous ayez à débourser un centime, enfin pour le moment. Le principe est le suivant : vous prenez une période d’essai chez un hébergeur et ce dernier vous offre 30 ou 60 jours pour cela, en contrepartie de vos informations de paiement. Pour le prestataire, c’est une garantie que si vous vous plaisez avec ses offres, vous allez garder votre site web opérationnel et payer par la suite. En quelque sorte, c’est du gagnant – gagnant pour les deux parties.

·       Les essais à prix réduit. On voit cela chez de nombreux prestataires, comme ceux pour le Dropshipping, où les 3 premiers mois sont facturés à prix réduit, très réduit même. Si, par exemple, un hébergeur facture 30 € le mois pour une offre mutualisée avec une bonne configuration. En vous souscrivant chez lui, vous pourrez bénéficier d’une période d’essai de 3 mois à seulement 1 €. Ce type d’hébergement est très prisé pour les personnes qui veulent se lancer dans un projet à moindre coût, tout en ayant accès aux fonctionnalités complètes de l’hébergement. Au pire des cas, vous pourrez annuler votre offre avant la fin des 3 mois.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Quelle profondeur pour un baptême de plongée ?

Date :
Le baptême est une initiation à la plongée sous-marine permettant de découvrir l’utilisation du matériel, ainsi que la faune et la flore. Voici toutes les informations que vous devez connaître avant d’effectuer un baptême de plongée. Comment se passe un baptême de plongée ?

Les Clés pour un Business Plan Convaincant

Date :
Dans le monde des affaires, le succès est souvent le fruit d'une planification minutieuse et stratégique. Au cœur de cette planification se trouve un document essentiel : le business plan. Ce document est bien plus qu'une simple formalité ; il s'agit d'une feuille de route qui oriente votre entreprise vers la réussite.