Combien coûte des travaux de rénovation ?

Combien coûte des travaux de rénovation ?

Date : Tags : AFAP

À un moment ou à un autre, il faut penser à rénover le lieu d'habitation. Le principal souci des personnes concernées reste le coût des travaux. Il peut être estimé de manière plus précise grâce aux compétences et à l'intervention d'un expert du domaine.

Le prix à payer selon le niveau de réfection

Afin de savoir combien coûtent les travaux de rénovation, il suffit de déterminer le niveau de rénovation souhaité. La rénovation basique pour une maison s'élève à 100 euros/m2 au minimum et 450 euros/m2 au maximum. Il s'agit d'une rénovation simple qui inclut les travaux basiques. Le changement d'un appareil sanitaire, la pose de faïence et de carrelage dans la salle de bain sont des exemples. Il y a aussi le changement de revêtement de mur ou de sol, la remise à neuf de peintures, etc. La rénovation intermédiaire comprend la rénovation de pièces ainsi que les rafraîchissements. Le prix à payer est estimé entre 700 euros et 1200 euros/m2 en moyenne.

Il faut prévoir entre 450 euros et 1000 euros/m2 et entre 400 euros et 1200 euros/m2 rénovés pour rénover une cuisine et une salle de bain. La rénovation de grande ampleur coûte entre 1000 euros à 1800 euros/m2, toutes taxes comprises. Elle consiste en la réhabilitation ou en la rénovation complète. Le coût d'une rénovation énergétique est calculé en fonction de la progression de performance. Pour un habitat énergivore, 400 euros à 45 euros/m2 sont à prévoir afin d'atteindre les standards de la RT2012.

La rénovation thermique est vivement recommandée pour les habitats de plus de 15 ans. Les logements construits avant que les dernières réglementations thermiques soient adoptées sont aussi à rénover.

Le prix à payer selon la surface à rénover

Afin de connaître combien coûtent les travaux de rénovation, il suffit de définir la superficie du logement à rénover. Pour rénover une maison avec une surface inférieure à 50 min 2 s, il faut réunir environ 10 000 euros TTC. Il faut à peu près 28 500 euros pour un habitat compris entre 50 et 100 m2. Le prix à payer atteint les 43 200 euros, si la zone à rénover est supérieure à 100 m2 et inférieure à 200 m2. Une hausse de tarifs peut survenir avec une réfection des menuiseries, de la plomberie ou de l'installation électrique.

La réfection s'avère nécessaire pour jouir d'une consommation d'énergie minium ou d'un meilleur confort de vie. C'est la solution idéale pour remettre l'habitat au goût du jour, l'adapter au changement familial ou à l'autonomie des occupants. Il s'agit d'un investissement qui peut s'avérer gagnant sur le long terme. Il est rentabilisé de façon rapide grâce à la plus-value économique et au niveau de standing obtenu. C'est la meilleure alternative face aux prix des énergies qui ont augmenté et à la réglementation thermique qui a évolué. Ce ne sont pas les raisons qui manquent pour projeter des travaux de rénovation.

Le prix à payer selon le bâtiment en question

Afin de savoir le coût de travaux de rénovation, il suffit de se référer aux diverses réalisations d'une entreprise experte telle qu’AFAP. Il a fallu 6000 euros à 8000 euros pour rénover l'installation d'un appartement de 56 min 2 s datant de 1960. Le même tarif a été appliqué pour rénover une maison individuelle de 140 m2. Pourtant, 1050 euros à 1400 euros ont suffi pour une maison individuelle de 100 m2. Avec plus de 10 000 euros, un appartement de 84 m2 ou de 100 m2 a été rénové. Pour vos rénovations intérieures, vous pouvez compter sur le savoir-faire de l'AFAP.

Il y a divers paramètres influençant les tarifs de rénovation comme le niveau de réfection planifié et les caractéristiques de l'habitat. La date de construction, le niveau énergétique et l'accessibilité du chantier sont aussi à considérer. Il faut prévoir des coûts additionnels pour la mise aux normes et les travaux de décontamination dans les bâtiments anciens. De nombreuses résidences principales sont à rénover : plus de 28 millions. Elles doivent répondre aux standards qui sont fixes par les nouvelles réglementations thermiques.

Il n'est pas difficile de définir le coût des travaux de rénovation. Vous devez prendre en compte l'ensemble du projet à réaliser. Cela inclut le niveau de réfection, la surface à rénover et le type de bâtiment à réhabiliter. Avec l'aide d'un spécialiste en la matière, le budget à prévoir peut-être défini plus précisément.

Vous souhaitez publier un article ?


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable