Combien d’apports pour acheter une entreprise ?

Date : Tags : ,

La reprise d’une entreprise offre une opportunité avantageuse aux entrepreneurs à condition de flairer une bonne affaire. Les investisseurs choisissent cette solution pour diverses raisons. Ils savent entre autres qu’une société naissante prend du temps avant d’atteindre sa vitesse de croisière. L’alternative du rachat évite ainsi les pertes de temps. Mais pour réaliser le projet, le preneur est obligé d’engager une partie de son propre argent connue avec le terme apport personnel. Alors, quel est son coût ?

Quelles sont les informations à savoir avant un rachat d’entreprise ?

Avant de reprendre une entreprise, une analyse financière est nécessaire afin de déterminer sa rentabilité. En fait, l’un des dangers potentiels pour les investisseurs est de tomber sur une société en difficulté financière. Les conséquences seront alors désastreuses pour le preneur. Il doit par exemple réduire le nombre d’effectifs ou réinjecter de nouveaux capitaux.

Quand les diagnostics financiers sont satisfaisants. L’acquéreur doit déterminer la manière dont il prévoit de reprendre l’entreprise. Il dispose de nombreuses solutions comme le rachat progressif des titres ou l’absorption de la société.

L’information à comprendre est que les modalités du rachat doivent être connues à l’avance. Une entrevue avec le propriétaire est également primordiale afin de comprendre les plans opérationnels de l’entité et son fonctionnement. Nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à des spécialistes de l'acquisition/cession d'entreprise.

Les entrepreneurs peuvent racheter les parts sociales de la société pour en devenir le propriétaire. Pour ce faire, il faut acheter le maximum d'actions mis en vente (au moins 51 % des parts sociales de l’entreprise) via un acte de cession. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’une société anonyme ou la SARL. Pour acquérir ces parts, l’intéressé peut agir sous son propre nom ou à travers un holding. N'hésitez pas à demander plus d'information à des professionnels du sujet.

Quelle est la valeur de l’apport personnel ?

Pour acquérir les actions des associés, il est possible de compter sur l’investissement bancaire. Cependant, l’établissement demandera systématiquement un apport personnel allant de 20 à 30 %. Autrement dit, pour acheter une part sociale de 100 000 €, la banque financera 70 000 € et le reste sera payé de votre poche.

Il convient de mentionner que l’apport personnel reste difficile à définir avec précision. Il dépendra de la banque contactée, de votre dossier de prêt et les mouvements du compte… La levée de fonds bancaire est réalisée sous trois démarches :

  • Préparation du business plan
  • Négociations avec les banques
  • Coordination et finalisation

Lors des négociations, le business plan sera exposé à la banque. Cette dernière s’attendra aussi à une présentation du projet. Durant les rendez-vous, les taux d’intérêt seront précisés ainsi que les types de garanties à la disposition de l’emprunteur.

En règle générale, la durée d’un prêt professionnel court sur une période de 7 ans. Les garanties demandées par la banque sont de différentes natures. Elle peut exiger une hypothèque des murs rachetés. Parfois, elle demande le nantissement des parts sociales. Vous pouvez aussi désigner une caution afin de vous substituer en cas de défaillance dans le remboursement.

Comment constituer un apport personnel ?

Plusieurs types d’aides existent pour renforcer l’apport personnel de l’entrepreneur. Il peut compter sur une contribution financière de la part de l’ARCE ou aide à la reprise et à la création d’entreprises. Vous bénéficiez de la subvention si vous êtes chômeur. L’idée est de communiquer avec pôle emploi afin qu'il puisse vous attribuer 45 % du reliquat de votre assurance chômage.

Quand vous avez un proche intéressé par le projet, il est également possible de lui demander de l’argent. Il sera ensuite remboursé à l’aide des bénéfices perçus à la fin de l’exercice. D’ailleurs, en détenant plusieurs parts sociales, vous pouvez même revendre à des tiers. L’argent récolté servira à payer rapidement les dettes de votre ami.

Le coup de pouce est assimilé à une donation. Elle sera exonérée de droits de mutation au cas où un parent a décidé de financer l’opération. Un autre prêt personnel auprès d’une banque constitue encore une alternative pour agrandir vos apports personnels. Le crédit sera contracté au sein d’une autre banque en ligne ou physique. Les mensualités seront payées via vos revenus fixes (salaire ou loyer d’une habitation…). Vous pouvez aussi miser sur le crowdfunding.

En conclusion, le repreneur d’une entreprise doit fournir jusqu’à 30 % du montant de l’achat en guise d’apport personnel.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Combien coûte un plombier ?

Date :
Les clients font appel principalement à son expertise pour toutes les interventions touchant à l’installation sanitaire, aux réseaux d’eau, ou au chauffage. Combien coûtent les travaux d’un plombier ? Quel est le tarif par heure ? Quels sont les frais supplémentaires auxquels il faut s’attendre ?