Peut-on vendre une entreprise avec des dettes ?

Date : Tags : ,

Si une entreprise traverse des difficultés financières, l'une des solutions à considérer est sa vente. Cependant, la tâche peut s'avérer être plus difficile surtout si elle a trop de dettes. Pour ce faire, il est indispensable de franchir quelques étapes importantes. Cet article vous offre un aperçu des démarches à suivre pour qu'un acquéreur potentiel soit intéressé par l'offre.

Comment vendre une entreprise en difficulté ?

Une entreprise avec des dettes s'annonce difficile à vendre, mais si cela s'avère la seule et unique issue, vous devez toujours compter sur l'aide d'un expert. En effet, il est important de maintenir les activités de l'entreprise afin de ne pas compromettre la survie de celle-ci. Le mieux, c'est d'agir au plus vite pour ne pas perdre ses clients ni ses fournisseurs.

Amélioration de la situation financière

Si l'entreprise à vendre se trouve dans une situation financière assez critique, vous devez d'abord essayer de la stabiliser. Cela vous aide à bénéficier d'un meilleur prix. Vous pouvez commencer par diminuer par exemple toutes les charges de l'entreprise dans le principal but d'améliorer sa santé financière. Pour ce faire, vous devez établir une liste et leur attribuer un ordre de priorité.

C'est surtout dans ce genre de situation que la plupart des employeurs commencent à remarquer l'inutilité de certaines charges. Vous pouvez par exemple vous passer d'une ou de toutes les voitures en leasing dont la société dispose. Il en est de même pour les abonnements qui semblent être en fin de compte indispensables.

La réduction de la masse salariale est également d'une grande aide pour assainir un peu la situation financière de l'entreprise.

Réalisation d'un business plan

Pour les repreneurs, cette étape est d'une grande importance afin d'être éclairé sur la pertinence de l'opération. Elle permet aussi d'avoir la situation en photographie. En principe, le business plan comporte quelques spécificités. Il est donc recommandé de travailler avec un professionnel pour éviter de se tromper.

D'abord, vous avez à présenter votre entreprise en toute transparence avant d'aller plus loin. Lors de cette étape, il vous faudra aborder son historique, son activité ainsi que son organisation en général. Par ailleurs, vous devez également détailler les forces et les faiblesses de l'entreprise à vendre sans oublier de mentionner l'état du portefeuille client.

Pour que la vente d'une entreprise avec des dettes se réalise, il est surtout nécessaire de bien compléter tout le dossier. L'idéal serait donc d'établir une étude de marché, une évolution de votre chiffre d'affaires et aussi de présenter le bilan financier ou la concurrence.

Trouver le repreneur idéal

Vendre sa propre entreprise n'est pas du tout une partie de plaisir. Vous avez en effet travaillé dur pour assurer son développement. Vous souhaitez ainsi la remettre entre de bonne main. Cela mène à conclure que rechercher le bon repreneur est une étape qui vous tient vraiment à cœur. Ce souhait serait moins compliqué à condition de bien assurer la préparation.

Tout commence par le fait de trouver le meilleur canal où vous allez diffuser l'annonce sur la vente de votre entreprise. La méthode la plus simple et la plus ancienne, mais qui continue encore à fonctionner, c'est celle du bouche-à-oreille. Vous n'avez qu'à activer votre réseau. Il se peut que vos anciens fournisseurs ou même vos clients soient intéressés par l'offre. Pour aller plus loin, vous pouvez également compter sur les bases de repreneurs telles que l'Agence France Entrepreneur, le Bpifrance ou autres.

La négociation du protocole d'accord

Ça y est, vous avez enfin trouvé le repreneur idéal. Il ne vous reste donc qu'à négocier un protocole d'accord. Dans cette étape, des points clés seront encore traités à commencer par le calendrier. Quelques semaines ou quelques jours avant la signature de l'acte de vente, le repreneur trouve d'abord son financement. En même temps, il vérifie toutes les informations qui lui ont été transmises concernant votre société.

Quant aux prix et aux modalités de paiement, ils sont généralement déterminés selon les critères objectifs, le passif, le matériel dont l'entreprise dispose et bien sûr, de vos talents de bon négociateur. Sollicitez les services d'experts dans le domaine au besoin. Il ne faut pas oublier les garanties au cas où le repreneur ne parviendrait pas à payer le prix par exemple. Pour terminer, la rencontre avec les salariés ne doit pas être prise à la légère.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Combien coûte un plombier ?

Date :
Les clients font appel principalement à son expertise pour toutes les interventions touchant à l’installation sanitaire, aux réseaux d’eau, ou au chauffage. Combien coûtent les travaux d’un plombier ? Quel est le tarif par heure ? Quels sont les frais supplémentaires auxquels il faut s’attendre ?