Pourquoi aller voir un ostéopathe ?

Date : Tags : Gilles Delattre,

L’ostéopathie incorpore la grande famille de la médecine douce. Elle se réalise auprès d’un praticien. Un patient doit consulter le soignant en constatant une douleur anormale sur son corps. Mais, vous pouvez d’autant réserver un rendez-vous même si vous ne ressentiez pas une souffrance physique particulière.

Pour prévenir les risques majeurs dans le futur

L’ostéopathe intercède dans différentes pathologies qui touchent les parties mécaniques du corps. Il atténue à la fois les maux physiques et les tensions lors de la séance. Pour essayer de réduire au minimum la manifestation des problèmes corporels, il est conseillé de programmer une consultation ponctuelle. Le praticien déterminera la fréquence après un premier bilan.

Le praticien joue un rôle préventif. En effet, il arrive qu’une vieille blessure soit mal soignée, voire non traitée. La personne est par exemple tombée durant une session de ski. Sa cheville est foulée. Elle a ensuite fait disparaître les douleurs à l’aide d’une méthode de grand-mère comme l’argile. Mais en laissant les choses en l’état, les risques de complications dans le futur restent hauts.

Le spécialiste peut également résoudre la scoliose dès l’enfance. Il s’agit d’une déformation rencontrée au niveau de la colonne vertébrale. Elle montre l’aspect d’une inclinaison ou flexion. Les conséquences seront désastreuses à l’âge adulte. Elle provoquera des douleurs sur le rachis. Les formes graves occasionnent même à des gênes respiratoires.

Un athlète devrait voir un ostéopathe de façon régulière. Il sollicite sa colonne vertébrale tous les jours. Les gros nerfs localisés au niveau du dos sont alors comprimés. Il s’expose alors à une sciatique.

Toutefois, quand le trouble est décelé le plus tôt possible, les problèmes deviennent mineurs.

Le praticien soulage les douleurs

Le rôle de l’ostéopathe est similaire à un médecin. Les deux systèmes de soin sont d’ailleurs complémentaires. Les docteurs agissent sur les douleurs en prescrivant des médicaments antidouleur.

Or, après le déplacement d’un os après une chute, les traitements classiques sont loin de pouvoir ramener l’ossement dans sa position d’origine. Le praticien peut calmer rapidement les douleurs.

Le principe de l’ostéopathie repose sur plusieurs axes. Il y a la notion de globalité. Cela présume que toutes les parties du corps sont interdépendantes. Il est donc fréquent que le spécialiste effectue ses manœuvres loin de la zone douloureuse. À titre d’exemple, le diaphragme sera massé dans le cadre d’un mal de dos. Le système musculosquelettique collabore avec d’innombrables fonctions corporelles. Ils vont interagir. On a alors un autre principe appelé structure.

Le côté préventif de l’ostéopathie trouve son sens avec la notion d’homéostasie. Selon la mention, le corps est compétent pour se soigner tout seul. Il suffit donc de lui apporter de l’aide. Pour ce faire, il faut doter son organisme d’une capacité à s’autoréguler. La prévention passe aussi par une bonne vascularisation artérielle. L’attention d’un ostéopathe ne se focalise pas uniquement sur le point douloureux. Il déterminera au préalable les causes d’un blocage ou tension. Il peut alors opérer un bilan médical.

Assurer le bien-être

L’ostéopathe peut prendre en main les profils de tout âge, même les nourrissons. Ces derniers devront être emmenés chez le praticien dès 3 mois. Quelques troubles sont perceptibles à cet âge parmi le brachycéphale. Ici, le bébé présente une symétrie du crâne. Le soin se fera rapidement afin d’agir en parallèle avec la phase de fermeture des sutures visibles entre le crâne et l’os. Elles sont définitivement enfermées après 18 mois.

Les enfants seront aussi emmenés chez le thérapeute dès 1 an. À cet âge, ils apprennent désormais à marcher d’où le besoin d’un accompagnement spécialisé. L’objectif est de mettre en place ce que l’on appelle le système locomoteur. Il est d’autant nécessaire de réagir sur ces postures. Un bilan annuel est recommandé sauf si un événement survenait entre temps. L’enfant est par exemple tombé. Dans le cas contraire, une éventuelle trouble de la posture sera remarquée à l’adolescence. Les douleurs peuvent encore s’installer plusieurs mois.

Les femmes enceintes éprouvent des douleurs pendant la gestation. En principe, les gênes seront constatées à partir du moment où le ventre grossit. Il met une pression énorme sur les bas du ventre. Le nerf sciatique peut être atteint d’où le besoin d’une intervention urgente. Par ailleurs, un contrôle pré-accouchement est bénéfique pour le bassin afin d’expulser l’éjection du bébé.

L’ostéopathe doit être consulté pour prévenir ou régler les douleurs liées à différents traumatismes. Si vous vous situez à Paris ou à Annecy, nous vous recommandons Gilles Delattre, qui pratique également l'étiopathie.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Comment devenir installateur d'alarme ?

Date :
Pour pallier de façon pérenne les intrusions, nombreux sont les propriétaires qui choisissent d’agencer une alarme. La réalisation de ce projet réclame l’intervention d’un installateur. Le professionnel a suivi un long parcours de formation avant de pouvoir proposer ses prestations.

Comment lutter efficacement contre les rats à la maison ?

Date :
Les rats sont très certainement des nuisibles que l’on redoute énormément d’avoir chez soi. En plus d’être très envahissants, ils sont porteurs de maladies et représentent un risque pour votre santé. Découvrez ici quelques astuces qui vous permettront de lutter efficacement.

Promouvoir sa musique avec Tunevoo

Date :
L'utilisation d’un outil smart url peut vous permettre de partager efficacement votre musique sur les réseaux sociaux et avec vos contacts. Ces liens intelligents redirigent automatiquement les visiteurs vers une page contenant votre musique, quel que soit le site visité.